Archives de la catégorie C’est un fait.

Et il était temps, c’était nécessaire.

C’est comme une fille qui se paye une nouvelle coupe de cheveux. On ne peut pas toujours changer de vie, de chum ou de garde-robe. Mais on peut toujours se couper le toupet, ajouter quelques mèches ou oser une nouvelle couleur. Mon coloriste m’a déjà dit… Oui, j’ai un coloriste et une coiffeuse et non messieurs, ce n’est pas la même chose. Je disais donc que mon coloriste m’a raconté que souvent les clientes qui entrent dans le salon avec une folle envie de changement capillaire, sont souvent sur le point de vivre des changements importants dans leur vie. Elles ont besoin de changer d’air et ça presse. Lire la suite »

Drôle de moment que cette fin d’été 2010, bien rempli, bien occupé, bien trépidante aussi. Drôle de période que celle fin août, début septembre où je suis visiblement conditionnée.

Je ne parle pas ici de l’air du même nom, mais bien de notre conditionnement naturel, saisonnier, fin de l’été égalera toujours le retour en classe. Même si je ne vais plus à l’école depuis plus de 9 ans. J’ai même envie de m’acheter de nouveaux crayons! Lire la suite »

Que c’était long 4 dodos quand j’avais 8 ans! QUATRE! C’était une éternité…

Je pars dans un chalet avec quelques couples d’amis le week-end prochain, j’ai tellement hâte. C’est fou comme l’idée d’être en vacance, même si ce n’est que 3 jours, peut me rendre euphorique! Juste l’idée de disparaître dans le bois… Bon, c’est un chalet immense dans les Cantons de l’est, avec vu sur un lac, deux salles de bain, 4 chambres à coucher, un foyer et un bain tourbillon… Mais quand même! Juste l’idée de disparaître dans le bois, boire du bon vin près du feu et décrocher. Wow.

4 dodos. C’est interminable!

La notion du temps est et sera toujours une question de perception… Pour moi, attendre, c’est l’enfer. L’horreur. J’ai énormément de difficulté à respirer, rester zen quand j’attends après un téléphone, une réponse, un ami en retard… J’ai beaucoup de difficulté à me contrôler…

Grâce à mon chum, j’ai découvert dernièrement une vidéo très frappante, vous en avez peut-être déjà entendu parler: Ne mange pas la guimauve tout de suite (traduction libre du test reproduit par Joachim de Posada, Don’t eat the marshmallow yet).

Il existe des dizaines et des dizaines d’exemples de ce test sur youtube, mais celui-ci est mon favori. Premièrement le conférencier est fort intéressant, mais aussi parce que l’explication est plus complète et elle nous permet de bien comprendre le niveau de difficulté de l’exercice.

Voici le vidéo. Personnellement, je pense que j’aurais échoué le test.

Je n’ai pas plus de rides, plus de cheveux blancs ou un quelconque changement drastique au niveau physique, en me levant le jour de mes 30 ans.

Même si je m’en doutais, c’est un réel soulagement. On ne sait jamais.

Je m’en vais faire mes impôts cette après-midi.

C’est comme si j’avais une « date » avec le gouvernement. Beurk.

C’est un fait.

Notre imprimante maison manque d’encre chaque fois qu’on a un « deadline » impossible et qu’il reste 15 minutes avant la fermeture des magasins.